les articles par catégories

Coach confiance en soi: les meilleurs exercices à leur emprunter

Décidée à vivre pleinement la vie qui vous est due : vous cherchez le soutien d’un coach de confiance en soi.

La peur au ventre, les sueurs sur le front.
Votre manque d’assurance vous empêche encore de libérer votre plein potentiel.

Après avoir lu des bouquins entiers de développement personnel, et écouter les meilleurs conférenciers….le déclic n’est toujours pas là.
Il vous manque l’étincelle qui va vous aider à vous transformer.

Sans aucun doute, cette montée en puissance passera par la mise en pratique d’outils concrets. 

Assez de blabla, place aux résultats !
Découvrez et appliquez les meilleurs outils des coachings en confiance en soi. 

Meilleurs exercices coaching confiance en soi

Pourquoi s’aider d’un coach en confiance en soi ?

Coach en confiance en soi, coach sport, coach familial … la profession de coach est décliné à tous les domaines.

Effet de mode ou véritable besoin d’être soutenu ? Faisons le tri sur les bienfaits d’un accompagnement.

Les signes du manque de confiance en vous

Le feu aux joues, c’est la panique à bord avant d’exprimer votre opinion.
La peur de vous tromper ou d’être critiquer vous paralyse.

Manquer de confiance en soi, signifie que vous doutez de vos capacités à gérer une situation.
Vous pensez que vous n’êtes pas apte à réagir de manière optimale dans un contexte donnée.
Ce qui explique que vous pouvez avoir confiance en vous dans votre vie de couple, mais pas au travail.

Concrètement, voici les manifestations les plus fréquentes :

Vous cherchez toujours à vous justifier.

Une maladresse, une réponse un peu plus impulsive que voulue : vous vous confondez en excuse ou en explications. “j’ai beaucoup de travail en ce moment”, “le verre était mal rangé, c’est pour ça que je les renversais…”

Vous vous faites petite.

Les yeux baissés, les épaules un peu rentrées : vous êtes mal à l’aise quand il s’agit de vous.

La peur du regard des autres, le doute sur vos talents, l’inconfort avec l’idée de réussite : tout ça vous pousse à ne pas parler de vos atouts, (ou tout simplement de vous) car vous pensez que vous ne le méritez pas . 

Conséquence : vous vous fermez aussi à des opportunités de travail, de rencontre…et de relations humaines fortes (y compris amicales)

Vous n’êtes jamais satisfaite de vous.

Le jugement que vous portez sur vous-même est très dur.
Vous avez tendance à minimiser vos succès, vous rabaissez sans cesse, ou penser que vous auriez pu faire mieux.

Vous n’avez pas conscience de vos qualités.

D’ailleurs il est difficile pour vous d’en citer, ou encore de reconnaître les atouts qu’on vous signale.
“Moi, douée en cuisine ? Réussir une forêt-noire, tout le monde peut le faire voyons !” 

• Vous ne vivez pas dans le présent

“Ce serait mieux si ….” “ ça sera plus facile quand..” .

Petite précision : ne pas confondre confiance en soi avec l’estime de soi.
L’estime de vous correspond aux pensées positives ou négatives que vous entretenez à propos de vous. La confiance en vous a trait à votre compétence à agir.

L’estime concerne qui vous êtes, la confiance ce que vous faites.
Je vous l’accorde : tout ça est assez (beaucoup) lié.

Les vertus des exercices du coach en confiance en soi

Le doute de soi trouve son origine dans notre passé, notre éducation, nos croyances.
Toutes les conclusions que l’on a tirées d’une expérience passée, ou d’un discours entendu construisent (ou pas) notre assurance.  

Le coaching aura plusieurs vertus :

• Un changement de point de vue.

La tête dans le guidon, vous ressassez en boucle des situations jugées insurmontables, ou des défauts que vous pensez avoir. 
Vous connaissez l’adage “tout est relatif” ? Voir le verre à moitié plein ou à moitié vide.

Un regard neuf et bienveillant sur une situation, délesté du poids des croyances et de l’éducation vous aidera à être plus neutre, et plus objective. 

• Prendre du recul

“Aaaaah ce père qui vous as toujours fait croire que vous n’étiez pas assez douée en math, ou votre patron qui vous fait sentir quotidiennement à la traîne alors que vous suez 40h par semaine pour lui ! Ça vous parle ? 

Mais est-ce que vos parents, votre boss sont la parole universelle ? Je ne crois pas.
Ils ou elles défendent et incarnent un système de réflexion : et tout ça leur appartient.

Vous êtes dans le droit, que dis-je : le devoir, de prendre de la distance avec ce paradigme si cela vous déplaît, ou va à l’encontre de votre épanouissement.

Un tri est indispensable entre les pensées des autres, et celles que vous voulez adopter comme vrai.

Chacun est libre d’être convaincu que sa culture est la meilleure (coucou patron), mais chacun est libre (donc vous) de penser qu’il y a d’autres façons de raisonner.

Je vous entends déjà : “ Oui, mais bon, quand on a entendu la même chose depuis des années…on finit par le croire” !
Pas inné, mais pas impossible.
Votre vie d’adulte dure plus longtemps que votre vie d’enfant et d’adolescente.
Ne laissez pas vos 20-25 premières années, décider des 60 prochaines.

Un avis extérieur vous aidera justement à prendre du recul, à vous autoriser à ouvrir les yeux sur ce qui se fait et se dit autour de vous. 
Un coach en confiance en soi, vous guidera vers une remise en question des concepts limitants.

 La distance émotionnelle.

Dernier intérêt et pas des moindres : le détachement malgré les émotions.

Nos certitudes sont d’autant plus marquées qu’elles proviennent de quelqu’un “d’important”.
Derrière “important” je veux dire, notable par sa position hiérarchique par exemple (votre chef par exemple), ou dans l’affect (un parent, un conjoint). 
Ces personnes peuvent représenter celui ou celle “qui sait”.

De manière inconsciente, vous considérez peut-être comme incontestables ce qu’elles vous inculquent !

L’idée de changer votre système de croyance pour vous épanouir, se heurte à votre peur de les décevoir, de ne plus être aimé, ou d’être perçue différemment.
Concrètement, ces émotions paraissent intenses et fortes à gérer.

Le coach vous fera comprendre que permuter vos idées, ne remet pas en cause l’amour que vous donnez, ni celui que vous recevrez.

Ces ajustements ne vous rendront pas plus ou moins aimable, ni incompétente.

Vous êtes digne d’amour quelque soit votre opinion.

exercices coach confiance en soi

Les exercices de coaching de confiance en soi

 • L’exercice des gratitudes et des fiertés.

Le pouvoir de la pensée positive n’est plus à démontrer.
Tony Robbins le dit : notre concentration, va là où nous plaçons notre énergie.

C’est le concept de changement de point de vue obtenue dans les coachings, dont je vous ai parlé tout à l’heure.
Exemple : plus vous focalisez sur votre ventre qui gargouille, plus vous aurez faim…et plus rien d’autre ne retiendra votre attention autour de vous.

Utilisez la puissance du focus à votre avantage.
Recentrez votre esprit sur des observations positives.



Ce n’est pas une question de durée, mais d’intensité et de niveau de satisfaction.
Si c’était le cas, on arrêterait de manger du chocolat dont le plaisir n’est qu’éphémère, hein !

Une fois par jour, de préférence le soir,
notez 3 expériences positives que vous avez vécus ou ressentis dans la journée.

 Un câlin avec chéri, un compliment ou un remerciement que l’on vous a adressé, une journée qui s’est déroulé dans la fluidité… il n’y a pas de petits plaisirs.

Soyez reconnaissante et remplie de gratitude pour ces bonheurs que vous avez vécus, car c’est vous qui les avez créés.

Il est important d’être fière de chacune de vos réalisations, chacune des joies ressenties. 

Une séance de sport qui libère des endorphines !
Ce délicat lait pour le corps d’après la douche !! Tous ces doux moments : vous en êtes la créatrice.

Célébrez-les ! Célébrez votre capacité à bâtir de belles choses, petites ou grandes.

Céline Dion a-t-elle attendu de chanter Titanic avant d’être fière de sa chanson à l’Eurovision: non ! Elle souriait déjà toutes ses dents (désalignées !) pour sa mélodie qui l’a fait connaître.
Les cordes vocales gonflées de confiance, elle a construit son succès mondial.

• La tout doux liste

Nous sommes des êtres humains, et notre copain « le doute » vient parfois (souvent) nous rendre visite.
Il a le droit !
Mais donnez-vous les moyens de ne pas le laisser squatter trop longtemps.

Pour ça, rédigez une petite liste de vos qualités et compétences. 

C’est pas le moment de faire la modeste ! Soyez objective.

Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à faire appel à des proches bienveillants .
N’interrogez pas à votre boss tortionnaire par exemple.

Cette liste, qui pourra être rallongée à tout moment, vous sera utile quand vous sentez que les pensées négatives prennent le dessus.
Véritable bouée de sauvetage quand vous serez ballottée en pleine mer du doute, et de l’insatisfaction.

• C’est moi qui l’ai fait ! 

Persuadées que vous n’êtes pas “assez compétente / organisée / rapide / sociable /blonde / grande …” (vous avez compris l’idée.) : vous êtes concentrés sur vos incapacités.

À la manière du coach de confiance en soi, prenez du recul. 

Répertoriez tous vos accomplissements. 

Les difficultés que vous avez traversées, les doutes et les peurs que vous avez dépassés.

Une fois encore : pas besoin d’avoir gagné la médaille d’or du meilleur ouvrier de France pour reconnaitre vos talents de pâtissière . 

Organisé le super projet Duchmole au travail, la déco de la cuisine, rebondir après une histoire d’amour qui s’est mal terminé, retrouver du travail après un licenciement.
Les exemples ne manquent pas, j’en suis certaine.

Le succès, c’est comme une maison : ça n’arrive pas, du jour au lendemain, pouf sorti de nulle part ! 
Avoir confiance en soi : ça se construit .

Sur un terrain propice (vos pensées), à l’aide de bons matériaux (votre personnalité – vos qualités), et une pierre après l’autre (vos réalisations, petites ou grandes) : vous édifiez la maison de vos rêves ! 

• Les petites actions

Vous êtes persuadées que vous n’êtes pas capable de réaliser de grandes choses….commencez par des petites ! 

Fixez-vous des petites missions chaque jour ou chaque semaine.

En prenant des risques modérés, la mise en danger émotionnelle sera mineure, et vous fera moins peur.

Vos chances de réussite sont plus grandes, votre taux de succès augmente et construit une confiance en vous solide comme un château-fort ! 
Vous découvrez progressivement les bons réflexes pour croire en vous .

Qui est le meilleur coach de confiance en soi

Le meilleur coach confiance en soi : c’est vous !

Byron Katie, auteure et conférencière américaine, nous rappelle que nos croyances sont plus douloureuses que la réalité.

Par conséquent, c’est du côté de nos croyances qu’il faut aller travailler.

Les regarder en face et les déconstruire si besoin.

Oui, c’est un déconditionnement, mais vous avez la preuve que votre conditionnement actuel vous dessert. 

Cette recherche ne peut être effectuée que par vous-même .

On vient de le voir au travers des différents exercices.
Vous avez déjà tout en vous.

Une meilleure connaissance de soi est donc la clé qui vous ouvrira les portes de la confiance en vous.

Pour vous auto-coacher, et bénéficier des mêmes bienfaits que le coaching de confiance en soi (distance émotionnelle, changement de point de vue, prise de recul, et travail sur vos pensées): vous pouvez retrouver des exercices puissants dans l’ebook “décris ta confiance, reprends ta puissance”. 

Coach confiance en soi : exercices

4 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *