les articles par catégories

Comment arrêter de stresser: 5 solutions magiques pour y parvenir

La boule au ventre, les ongles rongés, ou bien encore les insomnies : vous connaissez n’est-cepas ?

Impossible d’arrêter de ruminer, et d’attendre que ça passe.
Vous ne savez pas comment arrêter de stresser.

Pire : plus vous essayez, plus vos idées partent dans tous les sens.

Agir, sans se juger. Se calmer, sans se victimiser.

Découvrez 5 façons puissantes et bienveillantes de vous apaiser.

Comment arrêter de stresser

Comment arrêter de stresser : les solutions immédiates.

Assise sur votre canapé, vous répétez en boucle en inspirant profondément “arrête de stresser pour ton boulot” ! 

Mais c’est un échec. L’angoisse est toujours là

Pour cause, votre cerveau ne retient que 2 mots: stress et boulot. Il focalise dessus, et y dédie toute son énergie. Un vrai hamster dans sa cage. 

Le déni ne fonctionne pas. Alors, comment arrêter de stresser ?

Vous avez besoin d’une soupape de sécurité immédiate, pour diminuer votre anxiété. 

Vous avez le pouvoir de prendre le contrôle de vos pensées : c’est même le meilleur moyen de prendre votre vie en main. 

La clé est de donner à votre tête un autre os à ronger. Un autre motif d’attention.

Que diriez-vous d’essayer le plaisir ?

Détendez-vous. Prenez des notes. Je vous apprends à gérer.

# Ne pas fuir, chercher l’apaisement

• l’état de flow

Le flow est un état de bien-être intense qui survient lorsque vous pratiquez une activité qui vous épanouit, et vous satisfait au plus haut point.

Attention :votre plein engagement est nécessaire, vous devez être active.
En gros : oubliez l’état de larve sur le canapé devant les films romantiques.

Cuisine, jardinage, lecture, couture, ou encore coloriage sont de très bons exemples pour arrêter de stresser.

• la méditation

La concentration sur vos mouvements respiratoires, associée à l’oxygénation du cerveau sont des méthodes très efficaces pour calmer votre stress.

Si vous êtes débutante : de nombreuses méditations guidées sont disponibles sur internet.

# Comment arrêter de stresser: penser à se recentrer

Détourner votre attention de vos angoisses, tout en y prenant du plaisir: voilà une raison parfaite de se recentrer sur soi.

Vous recentrer sur ce qui est déjà à votre portée, vous procurera un sentiment de puissance, de maîtrise…et de richesse intérieure.

• la gratitude

Vous ne tenez plus en place. 3 jours que vous patientez !
3 jours interminables, que vous attendez une réponse pour ce job que vous aimeriez tant décrocher.
Vous ressassez, ce qui est loin d’arrêter votre stress.
Confiance en vous 6 pieds sous terre. C’est la dégringolade de l’estime de vous.
Jamais vous n’aurez ce poste . 

Votre vie est une catastrophe mondiale.
Êtes-vous certaine ?


Dressez une liste, mentale ou écrite, de tout ce que vous possédez déjà dans votre vie.
Qu’est-ce qui vous apporte déjà de la satisfaction et du bonheur ?

  • Une bonne santé
  • Des copines géniales
  • Une famille formidable
  • Un corps qui vous porte et encaisse vos émotions 
  • Un toit sur la tête
  • L’eau courante
  • un chéri
  • Un jardin verdoyant dans lequel vous vous sentez apaisée 
  • Les rayons du soleil qui vous réchauffe la peau

N’est-ce pas plus apaisant de penser à tout ça, que d’imaginer l’issue d’une décision que vous ne maîtrisez pas ?

Vous ne savez pas si vous obtiendrez ce poste, mais vous savez ce que vous possédez et que vous avez construit.
Vous êtes capable d’attirer de superbes événements dans votre existence.
Si ce n’est pas ce job, ce sera un autre encore plus dingue qui vous attend !

• prendre soin de soi concrètement

Votre mental part en cacahuète ? Prenez soin de vous et votre corps, en attendant que la pression redescende.

Un bain moussant, un soin beauté fait maison, ou vous préparer un repas équilibré : voilà de quoi vous occupez dans la prochaine demi-heure qui arrive?

Vos sens sont en éveil.
Vous vous délectez de ces petits plaisirs. Et frissonnez de bonheur.
Vos nerfs se délient à vue d’œil.

# Bouger

Quand on pense à « comment arrêter de stresser », on pense forcément à « comment évacuer le stress. 2 méthodes s’offrent à vous.

• la méthode douce

Yoga ou sophrologie en première ligne.
Pour s’ancrer dans l’instant présent, renouer avec sa spiritualité, et son corps.
L’énergie féminine est à l’honneur.

• l’exutoire, le défouloir

L’énergie masculine, le yang , vous pousse à décharger ce trop-plein de tension.
Faites monter le cardio : course à pied, boxe ou même danse. Lâchez-vous.

Arrêter de stresser

Comment arrêter de stresser systématiquement

Tel un interrupteur on / off: dans certaines circonstances, vous devenez une véritable cocotte-minute au bord de l’explosion.
Échelle du stress au niveau maximal.

L’épuisement physique et moral. Le retentissement sur votre bien-être personnel. Les conséquences sur l’ambiance à la maison. Vous refusez que cela continue.

Il est donc urgent de s’attaquer au fond du problème.
Une fois le calme (relatif) revenu, posez-vous tranquillement et appliquez ces conseils.

# Comprendre la situation pour savoir comment arrêter de stresser 

Le stress n’est pas toujours une réaction maîtrisable.
Au contraire, c’est souvent une escalade de pensées négatives, parfois incohérentes d’exagération.

• question à vous poser : le stress, change-t-il le contexte ?

Se torturer. Imaginer. Pester. Râler. Compenser avec la nourriture…et toutes les autres manifestations du stress, changent-elles l’issue d’un problème ? Non ! 

Si l’issue de la situation, n’est pas entre vos mains : s’inquiéter ne servira à rien.

“S’inquiéter, c’est souffrir 2 fois”.

Si l’échéance n’est pas celle que vous espérez, une seule période douloureuse à gérer vous suffira : croyez-moi ! Inutile d’en créer une seconde.

On ne décide pas toujours d’un événement,
mais on choisit toujours la manière dont on y réagit.

• votre ressenti au moment des poussées de stress

Rappelez-vous (sans vous y attarder), comment vous vous sentez quand vous êtes stressée.

  • Puissante et en pleine possession de vos moyens,
  • ou toute petite et inapte à agir?

Perte d’objectivité et de nos capacités de réflexion.
Chute de la confiance en soi.
Image de soi dénigrée.
Rien de tout ça ne vous aide à remonter la pente de l’angoisse.

Pour retrouver votre état d’esprit de guerrière : continuez ce petit exercice d’introspection avec le paragraphe suivant.

# Gérer vos  émotions 

Le stress est une émotion. Une émotion se manifeste pour passer un message.

En l’occurrence, ici, on pense à l’insécurité et / ou au doute.
Ne vous jugez pas pour cela : vous êtes humaine.

Pour autant, vous êtes largement en mesure d’y faire face.
Rappel des étapes de gestion du stress.

• reconnaître et accueillir le stress

Comme toute émotion, il est primordial de reconnaître sa présence.

Vous avez conscience que vous allez apprendre quelque chose sur vous-même. C’est magnifique.


Puis, laissez ce ressenti cheminer en vous.
Ce qui ne signifie pas attendre passivement qu’il s’éloigne. Non !
Vous devez être responsable et consciente de ce changement de pensées.

Bienveillance et amour de soi sont vos meilleurs guides pour gérer ce stress.

“Cher stress, je te vois, et je te remercie de me montrer que je me sens insécure.
Je ne veux pas te nourrir, je ne veux pas te donner de force.
Je sais que tu partiras lorsque j’aurais compris ton message. »

• comprendre le message et la leçon

Quelle pensée se cache derrière ce stress ?
La peur de perdre ou de ne pas posséder quelque chose. Un manque de confiance en soi. La crainte de ne pas réussir à affronter une situation. Les causes sont multiples.

Mettre le doigt sur la croyance à l’origine de votre angoisse, est la première étape pour la déconstruire. 

Un peu comme votre ostéo qui trouve pourquoi vous avez si mal au dos : désormais, il sait d’où vient le problème, et comment vous soulager.

Doute, peur et mauvaise estime de soi sont liées à une perte de confiance en soi.
Pour la retrouver, et reprendre votre pleine maîtrise de vous: utilisez le cahier d’exercices spécialement dédié à ce thème.

• pratiquer le journaling

Vous avez conscience du mal, maintenant place à l’analyse et l’introspection.
Pour vous libérer des émotions négatives, et démanteler vos croyances limitantes : écrire sera un puissant allié.
Déposer ce qui vous pèse grâce à des séances de journaling (ponctuelles ou régulières) sera grandement libérateur.

Gestion du stress

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.