les articles par catégories

Écouter son cœur sans prendre de risque (même si vous êtes rationnelle)

Écouter son cœur ou la voix de la raison ? Sans conséquence pour élire votre tenue du jour, mais beaucoup plus engageant quant à vos choix de vie. 

Amour, travail, famille: ce sentiment d’incertitude entre cœur et mental, vous plonge dans un stress profond. 

Un conflit intérieur se joue en vous. L’envie d’oser défie la peur de regretter. Un petit vent de folie fait vaciller votre besoin de garantie.

Est si le plus raisonnable des 2, n’est pas celui qu’on croit ?

Pour retrouver la paix intérieure, découvrez comment bien écouter son cœur.

écouter son cœur

Écouter son cœur : signification

On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux”

Antoine de Saint-Exupéry.

Ok, merci pour l’info Tonio! Mais concrètement, ça consiste en quoi de bien voir avec le cœur

Écouter votre petite voix

Écouter ce que dicte votre cœur revient à faire confiance à vos ressentis.
Vous savez, ce petit truc indescriptible, mais qui est là : en vous.

Vous n’arrivez pas à l’expliquer, ni à le verbaliser: mais votre sixième sens vous guide vers un choix, plutôt qu’un autre.

Oui : je parle bien de suivre votre intuition. Cette voix qui vous souffle de vous faire confiance et d’oser.
Écouter son cœur signifie se fier à son instinct. Suivre ses sentiments.
Ni plus ni moins.

C’est aller au-delà de la liste d’arguments, que votre mental a établie pour vous aider à trancher.

Je sais ce que vous pensez: “se faire confiance est plus facile à dire qu’à faire”! 
J’avoue.
Mais laissez-moi vous montrer comment faire.

# Pourquoi est-ce si important d’écouter son cœur ?  

Parce que votre cœur est le représentant de vos désirs les plus profonds.
Ceux qui vous font vibrer.
Les choix qui donnent un sens à votre vie, et dictés par l’amour et le respect de vous-même. Voilà pourquoi on parle de réponse du cœur.

Cela sous-entend qu’en suivant votre instinct, vous construirez ce qui vous tient vraiment à cœur. 

Et si vous voulez vraiment une raison : c’est qu’il n’y en a pas justement.
Un désir n’a pas besoin d’être justifié. Tout comme un rêve: il est propre à chacun.
Il est en vous. Profondément. Viscéralement.

Un rêve est une vision qui a du sens pour vous et qui en donne à votre vie.
Existe-t-il un meilleur argument que celui-ci ?
Si vous pensez que réaliser votre but est égoïste, détrompez-vous. En brillant, vous allez rayonner et éclairer votre entourage. Que dis-je ? Le reste du monde !! 

Écouter son cœur, c’est vous faire confiance dans votre capacité à gérer une situation inhabituelle. Ou pour laquelle vous n’avez aucune certitude de réussite, au moment où l’on parle.
Mais c’est surtout, laisser la place à vos désirs et vos envies d’expansion.

Un exemple en image ? Celui de vous, enfant. Cette gamine qui croit que tout est possible , et qui n’est pas conditionnée par son éducation, ou des conventions sociales. 

Suivre son cœur revient à s’autoriser à être heureuse : pleinement. Sans vous brider. Sans vous limiter, ou vous laisser influencer.

Voici pourquoi cette stratégie est plus fiable que d’écouter sa raison

# Pourquoi la voix du mental n’est pas fiable

Notre mental, a contrario, est très rationnel. Il utilise 2 référentiels pour vous aider à choisir: le passé et l’avenir.

  • le passé : vos expériences, et donc vos peurs et vos doutes. Il veut à tout prix vous éviter de revivre les mêmes déconvenues. Sympa, non ? Pas vraiment. Plutôt : trouillard. Car à part de l’inconfort, des larmes (beaucoup), et des petits coups a l’ego: rien d’irréversible ne s’est produit au final. Au contraire : vous êtes ressorties grandis de vos choix antérieurs. Le coeur reboosté même.

  • le futur. Et c’est là, la faille de votre tête. Le futur est hypothétique: il n’existe pas. Votre tête a beau être ronde: ce n’est pas une boule de cristal.
    Vous n’êtes pas une statisticienne à l’INSEE qui prévoit la courbe d’inflation d’après des observations, et des probabilités.

Vous ne pouvez pas imaginer reproduire les mêmes résultats dans une même situation. Pourquoi ? Parce que vous êtes différente de la première fois. Vous prendrez peut-être la même direction : mais pas de la même façon.

Exemple. Vous désirez partir en vacances à Palavas, mais les bouchons sur l’A9 vous ont tellement angoissé l’an dernier: vous y réfléchissez à 2 fois.
Pourtant Palavas !!! c’est vraiment trop génial.
Les boîtes de nuit. La plage. Le vendeur de glaces (#cœur qui s’emballe).
La variable, c’est que vous mettrez tout en œuvre pour ne pas rouler à l’heure de pointe par exemple.  

Vous comprenez l’idée ?

De plus, votre tête analyse logiquement les faits. Elle est conçue pour ça.

– Une sortie de zone de confort = un risque de se planter (« ou de bonheur plus intense », répond le cœur).
– Une situation = une possibilité de vivre une émotion inhabituelle. (« comme le grand amour », rétorque le cœur)
– Une prise de risque = une déception potentielle (« ou la vie de tes rêves », souffle votre cœur)

Vous, et votre corps êtes conscientes que vos actions seront différentes.

Vous avez évolué et faites preuve de plus de maturité, de connaissance des paramètres à étudier.
Plus largement: votre niveau de conscience est accrue, votre gestion des émotions est meilleure. 

Les manifestations des message du cœur

Aussi fiable soit-elle, l’intuition a un défaut: elle n’est ni tangible ni mesurable.
Autant votre mental vous claironne ‘mais regaaaaarde toutes les (bonnes) raisons (de ne pas accepter ce poste à Londres) ”, autant votre instinct n’a que peu de preuves.

…ou pas.

Elles s’expriment différemment, mais elles existent bel et bien.
Oui : entendre les réponses du cœur, c’est possible.

En pratique, un ressenti se manifestera via votre corps.
Des frissons, une boule dans le ventre, des larmes d’émotions.
Levez la main, et dites “coucou” à votre intuition. C’est elle qui vous parle.

S’ouvrir à son coeur, c’est comprendre le langage de votre corps. 

Un élan intérieur spontané, et émotionnellement positif : c’est LE signe que votre être profond s’adresse à vous.
Vos désirs internes vous laissent un message limpide quant à la marche à suivre

« Je ne ressens rien » est-ce possible ?

Des disciplines comme le human design montrent que l’intuition n’est pas disponible et de manière constante chez tout le monde.

“Alors comment savoir si on peut s’y fier ?”, vous demandez-vous sûrement.
Une fois de plus: votre corps.
Soyez à l’écoute de vos ressentis, de votre joie de vivre, de votre niveau d’énergie.

La jauge de vitalité disponible en vous, est révélatrice de votre alignement spirituel. 

Vos épaules qui se ferment, une boule dans le ventre, un mouvement de recul: ces impulsions immédiates, et non contrôlées relèvent d’une réponse instinctive.

Une grosse baisse d’énergie, persistante, en visualisant votre vie dans X années ? Visiblement cette option ne vous convient pas.

Au contraire, un élan d’enthousiasme, une joie intense: bingo vous êtes alignée sur la vibration du cœur?


Pour savoir comment fonctionne votre intuition, selon votre design humain: vous pouvez en faire la demande gratuite, par ici ou en me contactant.

Dans tous les cas, voici comment procéder .

suivre le cœur ou la raison

Comment entendre le message du cœur ?

La raison et le cœur sont tous deux des petites voies intérieures.
À un détail près.
Le mental pousse le volume, et crie plus fort.

Les pensées parasites sont nombreuses, et leurs vacarmes brouillent le message transmis par le cœur.

Le cœur, penaud, renonce facilement. Il ne veut gêner personne.

Afin de laisser librement s’exprimer le siège de votre intuition, l’objectif est de permettre une mise en sourdine de votre raison.

La clé : l’ancrage dans le moment présent.
Le passé et le futur sont les terrains de jeu de votre système de pensée . Analyses, rétroactions, critiques, hypothèses…c’est son job, et il adore ça.


Reste l’instant T “inoccupé”, et propice à un moment d’apaisement, et de tranquillité.

Jouissez de l’instant présent et en pleine conscience. Nourrissez votre cœur pour l’encourager à s’ouvrir, et vous parler. 

Médiation, cohérence cardiaque ou encore loisirs créatifs et journaling représentent de très bons moyens de se reconnecter à soi.

La voie du cœur ou de la raison: comment faire la différence ?

Les 2 ne sont pas antinomiques, on peut se servir des enseignements de la tête pour continuer notre chemin de cœur. 
Ces voies sont différentes mais pas incompatibles. Savoir reconnaître chacune est primordiale.

Écouter son cœur, c’est sentir que vous dites oui, à un idéal de vie.
Un élan spontané indique, que votre décision vous rapprochera de votre vision, ou d’un projet de cœur.
Le choix du cœur, vous propulse dans une situation idéale ou les limites n’existent pas. 

Une fois de plus : c’est l’instant T. Ce qui est bon pour votre accomplissement personnel.

Quand vous y pensez : c’est l’évidence en vous. La jubilation vous envahit. Les appréhensions deviennent secondaires.
La voix de vos aspirations profondes a parlé : vous entamez presque une danse de la joie au milieu du salon.

La voix de la raison est le porte-parole des peurs et de la rationalisation.
Il a peur du changement.
Le lâcher-prise et la confiance en l’inconnu : c’est pas son truc.

Contrairement au cœur qui part de l’intérieur de vous : le mental se base sur l’extérieur (expériences, conventions, pensées, regard des autres..)

En revanche, on ne peut lui enlever sa capacité à nous prévenir d’un danger.
Donc oui: écoutez les leçons du passé. Mais non: à la résignation, et aux pensées telles que “je ne suis pas faite pour ça, je vais (encore) me planter / être critiqué…”

Écouter votre raison, c’est la stagnation assurée.
Une vie tiède et identique maintenant, dans 3 mois, 3 ans…etc

Faut-il écouter son cœur en amour ?

S’il y a bien un domaine, où suivre son cœur est intuitif : c’est l’amour. 

Amoureuse, vous êtes habitée par un sentiment de toute-puissance.
Vous pourriez déplacer des montagnes.

Certes ! Alors où est le risque ?
Vous êtes capable de bâtir un empire: seule.

Vos ressources intérieures sont bien plus importantes que vous ne le pensez.
Vous n’avez besoin de personnes pour réussir.
Il est possible que vous ayez envie de construire une vie idéale avec une tierce personne.
Mais en aucun cas, c’est une nécessité.

Si c’est le cas, attention à ce que ce ne soit pas le reflet d’une insécurité.
La peur de ne pas rester seule, de l’abandon ou encore une blessure du rejet non cicatrisée.

Le bonheur et le bien-être sont en vous, avant tout.

Pour trancher et écouter votre cœur , répondez le plus spontanément possible à ces 2 questions.

1- À moyen terme, disons dans 3-4 ans, comment imaginez-vous votre vie avec cette personne ?

  • Bienveillante, cohérente avec vos désirs profonds, et promise à vous offrir de belles surprises
  • Ou bien enfermée dans une vie tiède, où des décisions répondent aux attentes extérieures plutôt qu’aux vôtres


2- Quelle émotion et ressentis, vous sont venus en premier ? 

  • L’enthousiasme et la sérénité d’une relation équilibrée.
  • Ou un statuquo dans vos insécurités.

Comment bien écouter son cœur: les essentiels

Bien se connaître

Assumer vos envies les plus secrètes, votre fonctionnement, les sources d’énergie et d’épanouissement.
Voilà les piliers à connaître pour bien écouter votre cœur .

Parmi les outils à votre disposition:

  • l’introspection avec des questions ciblées
  • les livres de développement personnel pour la partie théorique
  • demander une lecture de charte HD: mettre en lumière votre fonctionnement énergétique, émotionnel et psychologique, relationnel. Découvrir vos forces et vos zones de vulnérabilité ce qui vous rend unique, votre conception individuelle optimale pour réussir et être heureuse; les conséquences à ne pas suivre votre fonctionnement.  
  • ou adhérer au programme Reconnexion : reconnaître et assumer vos besoins, vos envies, vos désirs. Affirmer votre identité en apprenant à poser des actions alignées sur votre nature profonde et à gérer les émotions liées à la découverte et à la métamorphose.

Développer son intuition

Votre mental redoute l’inconnu: apprivoisez donc ce sentiment.

Pendant une semaine, amusez-vous à prendre de petites décisions au feeling.
Sans réfléchir.
D’une part, l’inconnu deviendra familier, et vous élargirez votre zone de confort.
D’autre part, vous remarquerez que de ne pas tout contrôler ne représente pas un danger.

En ouvrant votre cœur à l’inattendu, vous vous ouvrez au meilleur.

Se faire confiance

Augmenter votre confiance en vous, sera un allié précieux pour oser écouter la voix de votre cœur.

En quelques exercices, et bonnes habitudes: vous croirez dur comme fer, en votre capacité d’adaptation et de résilience .

La conséquence ? Vous ne serez plus arrêter par la peur de l’échec.

S’autoriser à s’écouter

Aïe, l’estime de soi. Oui: vos rêves sont légitimes. Oui: sortir des cases est votre droit de naissance. Et oui: il est justifié de désirer une vie alignée sur votre singularité.

Alors autorisez-vous à vous écouter.
Définissez les valeurs importantes pour soutenir votre vision.

Vos prochaines décisions soutiendront vos plus grandes croyances.
Elles ne susciteront plus d’hésitations entre cœur et raison.

“Souvent la plus grande difficulté n’est pas d’entendre ton intuition, mais de lui faire confiance

Jenna Blossoms
écouter son cœur citations

Suivre son cœur : citations

Pour vous inspirer, quoi de mieux que de sages paroles.

– « Écouter la voix de son cœur, c’est trouver le chemin du bonheur”

-”Personne ne peut fuir son cœur, c’est pour ça qu’il vaut mieux écouter ce qu’il dit ”

”Parfois, tu peux convaincre ta tête de ne pas écouter ton cœur. Ce sont souvent ces décisions que tu peux regretter pour le reste de ta vie”

-”Apprenez à suivre votre instinct, il sait ce que votre tête n’a pas encore compris.”

-“L’intuition nous permet de prendre de bonnes décisions d’un point de vue karmique”

-”Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir , le reste est secondaire”

– “La raison peut nous avertir de ce qu’il faut éviter. Le cœur seul nous dit ce qu’il faut faire” 

– “Le cœur a ses raisons, que la raison ne connaît point “ 

– “Lorsque le cœur a parlé, il n’est pas convenable que la raison élève des objections” 

– “Fais ce qui parle à ton cœur, et non pas ce qui parle à tes peurs”

Dites-moi en commentaire : arrivez-vous à écouter votre coeur, la raison prend-elle encore souvent le dessus ?

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.