les articles par catégories

Comment être épanouie : 5 points déterminants

Être épanouie. Le but ultime ! Profiter d’un bonheur sans nuage, où votre quotidien est un savant mélange d’excitation et de sérénité.

Quelle est donc la ligne directrice à suivre, pour atteindre ce niveau d’épanouissement

Si vous avez ouvert cette page, c’est sûrement que vous cherchez à être heureuse : vraiment heureuse, je veux dire. 

Je me suis posée la question pour vous, et voici 5 clés à suivre pour être épanouie.

comment être épanouie

Être épanouie: même recette pour tous ? 

“Vivre en plein Paris. Occuper un job passionnant, sourire aux lèvres du matin au soir. Une vie excitante où l’on voyage chaque semaine.”

C’est ça : une vie épanouie

“Euh non pas vraiment Aurélie ! Une vie satisfaisante pour moi, c’est plutôt une maison à la campagne. Le calme de la nature. Un mari. 2 enfants et 1 chien. Le bonheur est dans le pré, quoi ”

Ok ok ! 2 salles, 2 ambiances.

Vous avez compris l’idée, vouloir être épanouie est une chose. Encore faut-il déterminer ce qui vous rend heureuse

Vos valeurs

Au-delà de votre adresse postale et de votre cadre de vie, déterminez vos valeurs.
Vos non-négociables.
L’ambition, la transmission, la liberté, ou l’indépendance par exemple.

Sur quels piliers reposent, selon vous, une vie comblée ?

Chercher à être plus épanouie : c’est bien.
Chercher à vivre conformément à vos valeurs: c’est la clé.
Mieux se connaître est indissociable de l’épanouissement.

Sans valeur sur votre liste, point de bonheur solide (la rime, c’est cadeau)

Être heureuse, c’est vivre une existence qui a du sens (selon vos critères évidemment). Vos 5 valeurs phares doivent répondre à un désir de faire le bien, pour vous et autour de vous.

Vous sentir alignée . C’est dans cette direction que se trouve la plus profonde satisfaction

Vos rêves

Vous mettre en marche sans savoir où vous allez, ne vous donnera pas beaucoup d’entrain ni de motivation.
Identifiez ce que vous souhaitez accomplir, et pourquoi .
Et je vous le donne en mille: vos valeurs ont toutes leurs places dans ce projet de vie.

Aucune quête personnelle n’est trop grande. Voyez grand.
Si une envie vous excite et vous met en joie: c’est une justification amplement suffisante pour l’inscrire sur votre liste.

comment être épanouie dans sa vie

Comment être une femme épanouie

Soyons sincère: être une femme épanouie ne se produit pas d’un claquement de doigts.
Oui, comme vous dites: c’est dommage! 

Pour autant, vous pouvez d’ores et déjà augmenter votre niveau de sérénité en cultivant les bonnes émotions. Ou plutôt LA bonne émotion.

L’amour de soi

Être épanouie est avant tout une quête intérieure. Une volonté de diriger votre vie selon vos propres critères d’épanouissement

Au centre de tout ça, il y a donc vous. 

Une logique implacable veut que: sans vous, votre vie n’existerait pas . 

Et c’est par amour de qui vous êtes, que vous désirez être heureuse : n’est-ce pas ?

Consciemment ou pas : vous avez une estime de vous suffisante pour chercher à prendre votre vie côté plaisir.

Alors plutôt que des paillettes, mettez de l’amour dans votre vie

Pour vous mettre du baume au cœur, commencez le plus simplement du monde.
Prenez du temps pour vous. Pour vous détendre, certes, mais surtout pour vous recentrer sur vous.

Ces moments de solitude renforceront votre sentiment de sécurité intérieure. Vous serez toujours disponible pour vous-même. C’est votre super-pouvoir.
Présente en toutes circonstances pour vous auto-reconforter, ou vous remotiver.
Être accompagnée de la personne la plus bienveillante sur Terre: c’est une chance inestimable.

L’introspection a donc toute sa place dans cette démarche intérieure.
Le bonheur nécessite de comprendre quelles pensées vous stressent.
Et au contraire, quelles situations vous ont réjouies aujourd’hui. 

Oui,  vous méritez de vous donner de l’amour chaque jour. C’est un droit de naissance.

Grâce à ces quelques minutes par jour, vous libérerez l’hormone du bonheur.
Quoi de mieux quand on veut être épanouie ? V
ous accomplirez les actions avec la meilleure intention du monde: l’amour.

Autrement dit: pour faire les choses bien …faites-vous du bien. Faites-vous plaisir

Nourrissez également vos passions. Prenez du bon temps. 
La danse, le yoga, les loisirs créatifs, ou encore la lecture. Toutes ces activités sont accessibles depuis votre salon, et seront un terrain fertile pour cultiver votre estime personnelle

Votre vie, n’est-elle pas en train de devenir merveilleuse

L’amour pour les autres

“Soit le changement que tu veux voir dans le monde”

Gandhi

L’amour est une émotion, mais également une énergie. Il est fait pour être répandu, et partagé.

Et le sentiment de contribution le nourrit intensément.

On a tous quelque chose à offrir aux autres.
Du temps, de l’argent, mais aussi vos talents, ou vos passions. Vous. Vos qualités. 

En donnant, vous recevrez,  et vous entretiendrez un cercle vertueux. Ce retour d’amour viendra directement des autres, mais pas seulement. 

En effet : le bonheur de votre contribution vous rendra fière de vous.
Et la fierté, n’est-elle pas un sentiment épanouissant ?

Enfin, aider et partager ce que vous aimez soutiendra vos valeurs.
La boucle est bouclée.

Progresser sereinement vers le bonheur

Être épanouie sonne comme un appel à la légèreté : vous ne trouvez pas ?

Alors pour être plus libre, et pousser vers le haut le curseur du bonheur: délestez-vous.
Vous ne pourrez pas changer de situation, si vous n’améliorez pas vos pensées

Vous libérer de la culpabilité

En quoi est-ce un méfait de vouloir une autre vie que celle parfaite sur papier ?

Vivre une vie sans pression n’est pas un mérite. C’est un droit légitime et sans condition. Pour tous. Y compris pour vous.
Je sais : les injonctions nous mènent la vie dure.

Heureusement des solutions comme le human design, nous montrent nos plus grandes sources de conditionnements personnels. S’en détacher devient alors plus facile.

Accepter votre passé

Acceptez sereinement vos expériences passées.
Ce sont des apprentissages. Pourquoi vous jugez d’avoir essayé?

Vous avez grandi à travers ces moments difficiles. Ils vous ont montré vos limites, et quoi changer pour vous sentir bien.

Progresser est toujours le fruit d’ajustements.

Pardonner

Impossible d’avancer, si une part de vous reste dans le passé. 

De la même manière que vous admettez avec bienveillance vos choix d’avant, ne vous accrochez pas à la douleur vécue avec, ou à cause des autres.

Éclaircissez la situation avec la personne concernée.
Expliquez-lui calmement votre version de la situation, et la souffrance que cela a généré.
Autre idée: écrivez-lui une lettre (que vous êtes libre ou non d’envoyer).

Et si vous estimez le dialogue rompu: alors à quoi bon regretter, et rester dans le passé.
Vous n’êtes pas responsable des actions et des pensées des autres. Seulement des vôtres. 

Cet article pourrait vous intéresser: aller de l’avant, 3 blocages à surmonter

Ne pas vous juger

L’opposé de l’amour, n’est pas la haine. C’est la peur. 

La peur de décevoir, d’être déçue.
Celle du regard des autres. La crainte d’être malheureuse, ou abandonnée.

La liste est longue.
Et elle est rapportée par notre mental. 

Vous savez cette petite voix machiavélique, qui prend la parole devant un truc un peu nouveau ou excitant.

Son projet de vie à lui, c’est d’être tranquille. Le changement, l’inconnu: ça lui fait peur.
Très créatif, il génère toutes sortes de pensées, plus ou moins fondées pour vous inciter à stagner .
Il veut la paix, et construit habilement sa communication sur :

  • vos expériences passées
  • votre éducation, et ce qu’on vous a appris comme étant des vérités absolues
  • les injonctions culturelles . “il faut travailler dur pour réussir” “les riches sont tous des c**”, “il faut que “, “tu devrais …”

Ne vous jugez pas pour ça.
Reconnaissez, avec bienveillance et amour, cette part de vous qui craint le changement.
Qui croit qu’une évolution de la situation vous met en danger, ou que vous allez être jetée aux lions en étant vous-même.

Inquiétude du désamour, de la critique, de crises émotionnelles fortes : chercher à comprendre leurs origines pour les transformer.
Mais s’il vous plaît: ne vous jugez pas pour ça. Ce serait vous reprocher d’être humaine.

Une vie réussie ne trouve jamais sa source dans l’anxiété, ni la rumination mentale.

L’argent vous rendra-t-il heureuse ?

“L’argent ne fait pas le bonheur,” parait-il. Oui et non. 

En 2018, une étude américaine conclut qu’au-delà d’un certain plafond de salaire : le sentiment de bonheur n’augmente plus. À savoir que le palier en question est de 5 300 € par mois. C’est certain: ça déstresse.

Même si certains millionnaires sont malheureux comme les pierres, sourire à la vie passe, quand même par un minimum vital.

Nous venons de le voir, l’épanouissement est avant tout une quête intérieure, indépendante des circonstances extérieures.
3 piliers: amour de soi et des autres, contributions, et libération des blocages .

Mais ce n’est pas tout. Le psychologue Abraham Maslow a déterminé la pyramide des besoins.
À la base de celle-ci: les besoins physiologiques (manger, dormir, boire..). Juste au-dessus, vient la sécurité de l’environnement (un lieu de vie sécure).
Le besoin d’amour et d’appartenance ne vient qu’en 3e position.


Autrement dit, pour jouir d’une vie sereine, les pré-requis sont de manger à sa faim et d’avoir un toit au-dessus de la tête. La survie est un besoin instinctif. Ce qui signifie archaïque, logé au fin fond de notre cerveau primitif. C’est l’héritage de tonton Cro magnon qui avait peur de se retrouver nez à nez avec un mammouth.

Sans survie assurée, pas de vie épanouissante. Logique. 

Et en 2022, l’indépendance et la sécurité matérielle ont un prix.
Sans argent, pas de grotte pour se mettre à l’abri, ni remplir une assiette.

Pour changer ou améliorer une situation financière fragile, internet est une mine d’or en terme de revenus supplémentaires. Les business en ligne ne sont pas l’apanage des geek, ou des courtiers en herbe.

Consommer ce qui vous fait du bien

Être épanouie, est conditionnée par de bonnes habitudes de vie.
Pour vous assurer une bonne santé physique et mentale, consommez ce qui vous fait du bien.
Et je ne parle pas uniquement de votre petit déj.

Soigner votre alimentation vous fera gagner en énergie. C’est une évidence.

Favorisez donc une nourriture riche en vitamines et nutriments (fruits, légumes, protéines..). Réduisez au maximum les sucres rapides, industriels et raffinés. Ce ne sont pas de bons carburants pour votre corps. 

Autre type de consommation: celle de vos pensées.
Les médias sociaux ou traditionnels entretiennent un syndrome de l’imposteur, le sentiment de ne pas “être assez”, ou tout simplement : la peur de ce qu’il peut arriver demain. 

Choisissez donc scrupuleusement les contenus que vous regardez.
Observez vos émotions après le visionnage du JT, ou 30 min sur les réseaux sociaux. Enjouée ou fataliste ? Résignée ou motivée ?

Faites le tri et ne conservez que ce qui vous pousse vers le haut.

Pour finir, n’oubliez pas que nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous côtoyons le plus.

Papa, mamie, et vos cousins sont sûrement bienveillants : mais ils peuvent devenir rabat-joie. Ne leur en voulez pas, ils ont leurs propres craintes, et leur vécu personnel.
Mais prenez vos distances s’ils sont aussi motivants que Chris Marques à un concours de danse.

être une femme épanouie

Conclusion

Être épanouie est une recherche qui vous amène à transformer votre état intérieur.
Prendre le contrôle de sa vie, sous-entend aussi de passer ensuite à l’action.
Créer une réalité extérieure cohérente avec votre nature profonde, ne se limite pas à remplir des carnets. 

Maintenant, que vous avez déterminé le « pourquoi » (vos valeurs), le « où » (vos rêves), et le « comment » (avec amour, et avec le bon carburant) : posez chaque pierre de votre vie épanouie

Partagez en commentaire, le premier changement de votre vie de femme épanouie

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.