les articles par catégories

« Je ne sais pas quoi faire de ma vie »: 5 questions pour avancer


“Je ne sais pas quoi faire de ma vie” ! Vous n’auriez jamais pensé prononcer cette phrase.

Vous êtes nourri par une puissante envie de vivre une existence qui vous ressemble.
L’épanouissement profond est votre fil d’Ariane.

Votre évolution personnelle est telle que vous vous interrogez.
“Ma vie, me correspond-elle encore véritablement ?”.

Cette confusion vous déstabilise.
Le sentiment d’avoir fait fausse route, entretient la peur de prendre une autre (mauvaise) direction.

Et surtout, laquelle ?

Rassurez-vous !

Dans la vie, aucune voie n’est sans issue. Tout au plus, vous avez fait un détour nécessaire à votre chemin de vie.

Découvrez 5 questions indispensables à vous poser, pour sortir du brouillard.

Je ne sais pas quoi faire de ma vie-solutions

« Je ne sais pas quoi faire de ma vie: est-ce que c’est grave ?« 

Détendez-vous, la réponse est non.
Fini le temps où l’on exerçait 40 ans dans la même entreprise. 

En janvier 2021, il semblerait qu’un actif sur cinq soit engagé dans une démarche de reconversion.
C’est pour dire !

De plus, avoir envie de changement est le signe que vous avez évolué.
Grandie. Mûrie. Avancée. (sans prendre une ride bien sûr).

C’est plutôt une bonne chose, vous ne croyez pas ? 

Ne pas vous sentir à votre place dans un emploi qui vous animez, il y a 5-10 ou 15 ans n’a rien d’irrationnel.

Vous avez seulement pris conscience de vos désirs profonds….
et décidé de les écouter ! 
Viendra ensuite le temps de les faire coïncider avec la réalité.

Le style de vie que vous avez adopté depuis quelques années, ne vous convient plus.
Tout ça est ok. 

Votre métier de soignant, vous éloigne d’une stabilité personnelle.
Pourtant, les relations humaines vous nourrissent toujours autant.
Vous aspirez simplement à vivre votre empathie d’une manière différente.

Rien d’incohérent. 

Un post de manager vous faisant voyager aux 4 coins du monde depuis 10 ans, peut ne plus vous satisfaire.
Vous avez appris à écouter votre corps, votre esprit : la slow life vous attire de plus en plus. 

Ne culpabilisez pas. Soyez heureuse de comprendre vos besoins.

La première étape est donc d’accepter cette confusion.

Ceci dit : accepter ne veut pas dire, subir.

Quelques questions d’introspection bien orientées, vous aideront à avancer.

En douceur. Dans le respect de qui vous êtes devenue.
À l’affût de vos nouvelles envies et de désirs plus ou moins conscients.

Si vous avez un sentiment d’être freiner dans ce dynamisme, cet article vous aidera: « Aller de l’avant- 3 blocages à surmonter »

je ne sais pas quoi faire de ma vie-comment avancer

Les 5 questions à se poser pour avancer sans pression

La confusion est omniprésente en vous, et cela n’est pas confortable.

Gardez en tête que l’objectif est d’avancer sans stress.
Oubliez le conditionnement lié à votre éducation.

Ne cherchez pas à satisfaire quelques injonctions de réussite, ni à vous soucier du regard des autres.

Ne remplacez pas le trouble, par la pression. 

Construire une (nouvelle) vie sans pression commence maintenant.

• « Je ne sais pas quoi faire de ma vie : où me vois-je dans 5 ans ?  »

Une boule dans le ventre, des difficultés à vous motiver.
Vous manquez d’entrain, aujourd’hui.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ? 

Travaillant 10 h par jour….ou 10 h par semaine ? 

Peut-être que vos rêves d’expatriation vous titillent. Ou au contraire, que vous envisagez de vous rapprocher de votre famille.

Envie de transmettre et d’enseigner, ou à la tête de votre entreprise ?
Quel domaine d’activité vous excite ? 

Votre seul but, ici : vous laissez aller à rêver.

Repensez à vos rêves d’enfants par exemple.

Oui, oui ! Prenez vos rêves pour des réalités.

La vision de l’avenir que vous souhaitez créer, vous guidera. 

Paradoxalement, cette ligne d’arrivée sera le point de départ du changement.

• « Quelles sont mes priorités, et mes valeurs ?  » 

Explorer la terre entière. Contribuer à changer le monde.
Créer un impact durable en fondant votre entreprise. Voir grandir vos enfants.

Toutes les possibilités sont justes.
Mais certaines vous correspondent plus que d’autres.

Quelles sont vos priorités ?

Pour vous rapprocher de la (votre) vérité, et vous enlever toute pression :

“si ce n’était pas une question d’argent, qu’oserais-je faire de ma vie ?”

Ça vous parle ? 

Vous sentir en phase avec vous-même, sous-entend de vous respecter.

Faites le point sur les valeurs auxquelles vous ne voulez pas déroger.
Les fondements de votre projet.
L’amour, la liberté, ou encore la responsabilité…à vous de décider

• « Qu’est-ce que j’aime le plus faire ?  »  

Il va de soi que la mise en place d’une vie épanouissante, repose sur un quotidien plaisant.

Si une activité vous procure à coup sûr, une joie intense : retenez-la.

Peut-être n’est-ce qu’un hobby pour l’instant, et alors ?

Vous ne seriez pas la première (ni la dernière), à vouloir vivre de votre passion.

Peindre, cultiver un jardin, ou plutôt relever de nouveaux défis au sein d’une multinationale.

Vous marchez à l’adrénaline, ou au calme olympien ?

Une fois encore : peu importe, votre “niveau” dans le domaine en question, la passion est une puissante source d’énergie.

N’ayez pas peur de voir grand. Ayez de l’ambition… vous le valez bien.

Conseils pour avancer dans la vie

• « Je ne sais pas quoi faire de ma vie, qu’aimerais-je savoir faire?  » 

Enfant, vous rêviez d’être pâtissière, ou de faire de la poterie.
Mais vous n’avez jamais osé prendre des cours.

Et à votre âge…c’est trop tard ! 

Que nenni ! Il n’est jamais trop tard pour vivre la vie de ses rêves.

L” espérance de vie des femmes a dépassé les 80 ans en France. 

Vous avez donc encore quelques années devant vous.

Retrouver le sourire.
Bondir de votre lit tous les matins.
Pleurer d’émotion en réalisant votre rêve.

Voilà à peu près les seules choses que vous risquez de ressentir en essayant.

• « Comment savoir si je ne me plante pas ?  » 

Votre confusion actuelle peut générer des peurs en vous.

Celle de vous planter, ou d’être coincée dans une situation de non-retour.

Ayez confiance en votre instinct.
Les angoisses trouvent le plus souvent leurs origines dans notre éducation, ou notre culture.

Elles sont légitimes…. mais infondées.

Si une remise en question est d’actualité : c’est vraisemblablement que quelque chose d’impalpable, vous a envoyé un message.

Votre intuition, votre cœur …ou les 2.

Vous savez, ce qui est bon pour vous. Problème : c’est inconscient, ou refoulé.

Autorisez-vous à écouter votre cœur. Faites-vous confiance.

Vous avez le droit de tester, d’expérimenter….et même de changer d’avis.

Notez ces 2 petits dictons populaires pour vous rassurer :

  • “Il n’y a que les imbéciles, qui ne changent pas d’avis.”
  • “Seuls, ceux qui ne font rien, ne font pas d’erreur.” 

Ce ne sont pas des citations célèbres, j’en conviens.
Pour autant, je suis certaine que vous avez déjà pu vérifier ces maximes.

L’expérience de Camille dans la crainte d’un changement de vie pourrait d’ailleurs vous inspirer : « comment changer de vie sans se planter »

Accordez-vous le temps nécessaire pour que les réponses viennent à vous.
Elles n’arriveront peut-être pas en une nuit. 

En revanche, n’attendez pas sans rien faire.
Faites de la reprise en main de votre vie: une priorité.
Pour passer à l’action et transformer votre vie: retrouver des outils puissants, dans cette rubrique.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.