les articles par catégories

Oser être soi-même: 5 blocages à dépasser

Qui et où seriez-vous si vous étiez vraiment vous-même ? 

Inscrite à un cours de pôle dance ? Habillée en jaune poussin ? En reconversion pour apprendre le théâtre ?
Mieux ! Vous seriez capable de donner, sans frémir ni rougir, votre opinion, devant votre boss ou votre mère. 

Être soi-même et affirmer vos goûts et vos choix : vous aimeriez tant oser!! 

Mais rien que d’y penser …vous renoncez ! La peur vous ramène les pieds sur terre.
Pas de vague. Pas de regard sur vous. 
Vous ne dérangez pas. Vous ne faites d’ombre à personne. 

N’empêche : vous commencez à étouffer ! Vous rêvez d’être plus vraie.

Assumer toutes les facettes de votre personnalité.
Être enviée sans être jalousée.
Briller sans faire d’ombre. 

Grâce à Camille et Emma : découvrez les principaux obstacles qui empêchent d’être soi-même.

Oser être soi-même

Etre soi-même: est ce indispensable pour être heureuse ?

Les risques si on n’est pas soi-même

Manquer d’authenticité, chercher à faire comme Pierre ou Paul pour donner une image conventionnelle. Agir fidèlement à ce que les autres attendent de nous, mais en s’oubliant soi. 

Quels intérêts ? Ne froisser personne, et éviter les frictions, rester à la place qu’on nous a attribuées.

Le risque ? Réduite à un rôle, vous vous sentez sentir à l’étroit. Vous êtes désalignée, avec votre nature la plus interne. Vous vous étouffez avec l’étiquette qu’on vous a collées.

Autre dommage collatéral : être appréciée et aimée pour une version différente de qui vous êtes véritablement 

Peu à peu et par facilité : on occupe un rôle qui ne nous convient pas, qui n’est pas le nôtre. 

C’est comme essayer de faire du jus d’orange, en mixant des pommes :
vous obtiendrez un jus de fruits, certes, mais un jus de pommes. 

Comme Camille d’ailleurs : elle se comportait comme une pomme, alors qu’elle rêver d’avoir la pêche (merci de ne pas juger le jeu de mots)

Le désarroi de ne pas être soi-même : l’exemple de Camille

Camille avait l’impression de s’éteindre !
Son travail. Son couple.
Elle faisait toujours en sorte que tout soit lisse.
Le bon petit soldat qui faisait ce qu’on attendait d’elle. 

Pourtant, son cerveau fourmille d’idées pour développer la filiale internationale de son entreprise.
Mais elle n’osera jamais soumettre cette idée à sa chef : celle-ci est très conventionnelle.
Pas certaine qu’elle apprécie une prise d’initiative ! 

Et puis, on ne lui a pas demandé son opinion, après tout. 

Camille occupe un poste d’assistance de direction.
Un emploi à responsabilité qu’elle adore. Mais la fantaisie : on oublie. 

Pas de tenue flashy par exemple.
Le regard réprobateur de sa cadre, lorsqu’elle avait porté sa sublime robe rouge, lui a coupé l’envie.
Ce jour-là, c’était un peu la rencontre entre Brie Van de Kempt et Carrie Bradshow ! 

Alors en soumettant une idée novatrice, elle deviendrait le vilain petit canard.

Vive le noir et le tailleur classique.
Quand on lui demande son avis : elle est toujours d’accord. 

Toutefois, elle était de plus en plus à l’étroit dans ce rôle.

Oui ! Ce rôle ! Car ce n’est pas elle, tout ça.

Son dressing est rempli de couleurs pétillantes. Sa tête est remplie d’idées détonantes. 

L’erreur à ne pas commettre !

“Comment fais-tu pour oser et assumer d’être toi-même, Emma ?, demande Camille à sa cousine.
Tout à l’air si simple et naturel.”

Emma n’a jamais été aussi rayonnante, et inspirante depuis qu’elle s’assume à 200 % !!
Elle est vraie ! Et ça semble suffire !
Comment sa cousine est-elle passée de la personne si timide et peu sure d’elle, à cette femme si authentique et heureuse

“J’essaie pourtant de faire comme toi, reprend-elle.
Je danse, je m’amuse, et tente d’être sociable avec tout le monde, mais c’est pas aussi spontané.” 

Emma parut surprise !
“Pourquoi vouloir faire comme moi ? Est-ce que ça te rend heureuse de discuter avec autant de personnes, de chanter et de danser ? 

Ce n’est pas en faisant comme les autres, que tu seras comme eux.
Si tu veux obtenir les mêmes résultats, tels que la joie, la sérénité,…etc , demande-toi plutôt ce qui déclenche tout ça chez toi. 

Je me suis transformée, quand j’ai adopté l’attitude des gens que je pensais heureux et prospères.
J’ai réussi : je suis devenu eux… extérieurement ! 

Résultat : une charge mentale si lourde que j’étais devenu bossu, un burn-out et un divorce à 30 ans !
Tu parles d’une réussite !

J’ai voulu rentrer dans les moules de la société, me laisser guider par mon éducation et les règles de la société.
La vraie petite fille modèle !
Mais tu sais ce qu’on dit :

“ à force de vouloir rentrer dans le moule, on finit par devenir tarte” 

« J’étais devenu les autres, pensant que ça ferait mon bonheur.
Rien qu’en te le racontant, je trouve ça contradictoire !!

Le véritable alignement est venu, quand je me suis recentrée sur moi,
et mes envies profondes. 

Il en allait de mon bien-être physique et mental d’agir avec plus de vérité.

Résultats : aujourd’hui, tu me demandes comment agir alors que je ne calcule rien !
C’est ça, selon moi réussir à être soi-même. 

Lorsque notre attitude est si cohérente avec nos valeurs et nos envies, que notre seule présence inspire les autres. 

Et ce, sans que l’on fasse quoi que ce soit d’autre que d’être .
Être nous. Être là. Être soi-même.

Je te mentirais si je te disais, que j’ai changé du jour au lendemain.
J’ai dû faire sauter certains blocages.

Comment être soi-même

Le manque de confiance en soi empêche d’être soi-même

“ J’ai beaucoup fait évoluer mes propres pensées ces dernières années, tu sais Camille.
Avec le recul, si je devais résumer ce qui m’a le plus bloqué en un seul concept : je dirais : “les autres ”

Mais attention, indirectement. 
Les autres n’ont rien fait. C’est moi qui leur ai donné ce pouvoir 

Je me demandais sans cesse, le jugement que l’on porterait sur moi. 
J’avais la hantise de ne plus être aimée ou exclue d’un groupe, si je n’avais pas telle ou telle attitude. 

Je me comparais sans arrêt aux personnes à qui je voulais ressembler.
Tout ça parce que je manquais cruellement de confiance et d’estime de moi.” 

Comment dépasser cela :

1- Développer votre confiance en vous. 

Vous avez des qualités inestimables, un diamant brut qui ne demande qu’à scintiller.
Vous en doutez ? C’est un signe incontestable que vous devez améliorer votre confiance en vous.

Essayez donc ces quelques exercices empruntés aux meilleurs coachs dans le domaine.

2- Vouloir plaire à tout le monde, c’est prendre le risque de plaire à n’importe qui.

Demandez-vous avec qui vous voulez partager des tranches de vie ?
Appartenir à un groupe juste pour appartenir à un groupe, ou être dans une bande d’amis avec qui on partage les mêmes valeurs ?

Choisissez votre entourage.

3- Vous êtes aimables à 100% ! C’est un fait indiscutable ! 

Voulez-vous être aimé pour qui vous êtes vraiment, ou pour une image de vous ?

Ne seriez-vous pas déçue de découvrir que votre meilleure amie/votre chéri, n’est pas la personne que vous pensiez adorer ? 

Si vous aimez votre entourage : faites leur cadeau de votre authenticité

Les lectrices qui ont lu cet article ont aussi aimé :
Le cahier d’exercices pour booster sa confiance en soi
Croire en soi : les bons réflexes à adopter
52 affirmations positives pour avoir confiance en soi

La peur d’être soi-même à cause de son passé : 

Emma se cale dans le divan, et continue de raconter son chemin personnel à sa cousine. 

“ Un des freins les plus puissants, était de me remémorer sans cesse mes expériences passées.
Je ruminais mes échecs. Je tournais en boucle . Un vrai hamster dans sa cage.

Je n’osais par exemple jamais porter de rouge à lèvres, car j’en avais toujours sur les dents.
Les filles du travail, me le faisaient toujours remarqué…en toute discrétion si tu vois ce que je veux dire. 

Alors que je trouve ça si élégant, je m’en suis privée pendant des années…jusqu’au jour où j’ai tout simplement appris à en mettre. Sans en avoir sur les dents, pouffa-t-elle de rire.

Je me sentais classe comme jamais.
Une estime de moi maximale parce que je me trouvais plus jolie.
Une confiance en moi boostée par mon audace. 

Crois-moi, si tu veux : mais ce jour là: j’ai rencontré Nico.

Comment dépasser la peur des expériences antérieures ? 

Les moments d’inconfort, de sarcasme voire de honte mémorable font partie dans notre vie à toutes. Merci l’adolescence d’ailleurs : ça a été un vrai festival. 

Mais vous n’êtes plus une enfant.
Vous savez rétorquer.
Votre sens de l’humour est décapant. Rien de tel que l’auto-dérision pour échapper à une situation gênante.
Vous avez beaucoup plus de technique en matière de rouge à lèvres….et de nombreuses références de réussite. 

Concentrez-vous sur vos atouts, aux leçons de votre passé justement,
qui donneront une issue différente, à un contexte identique.

ce qui empêche d'être soi-même

Manque de connaissance de soi et de ses désirs 

Maman parfaite, épouse idéale, employée modèle : vous multipliez les fonctions et les rôles dans la journée. 

Nous sommes un mélange de nos croyances, nos apprentissages, nos expériences. 

Pas simple de s’y retrouver parfois.

Il est indispensable d’identifier ce qui appartient aux conditionnements et à votre fonction, et ce dont vous avez le libre-arbitre. 

Pour y remédier

Augmenter la connaissance de soi, et avoir conscience de vos envies profondes.

Des basiques, on est d’accord ! Justement : ne négligez pas leur exploration.

Ce seront les ancres auxquelles vous raccrocher, lorsque la mer des émotions vous ballottera un peu trop.

La peur de ne pas assumer les conséquences

Vous étouffez ! Vous aimez votre mère, mais elle vous étouffe. 

Ses conseils sont bienveillants, vous le savez.
Pour autant, vous avez besoin de faire vos propres expériences et qu’elle vous fasse confiance.

Votre voix intérieure a envie de hurler : “STOP ! Arrête ! Fais-moi confiance. Je n’ai plus 10 ans ”

Si vous lui dites : vous craignez une crise.
Et si vous la déceviez ?
Et si elle était si meurtrie qu’elle coupe les ponts ? 

Vous ne pourriez pas vous le pardonner.

D’une manière générale, vous avez peur qu’on vous désapprouve !
Qu’on vous critique. Qu’on vous regarde

Conséquences concrètes : aucune.
Ces retentissements sont avant tout émotionnels. 

Les 3 tips pour dépasser cette inquiétude

1- N’attendez pas de vouloir hurler pour exprimer vos besoins.
Communiquer de façon calme et diplomate, limite le risque de crise

2- Votre peur, n’est pas liée aux émotions de l’autre, mais aux vôtres.
Votre culpabilité, votre tristesse, votre appréhension de la dispute.

En pratique, comme évoqué tout à l’heure tout ça ne sont que des émotions que vous souhaitez éviter. Très fortes, on s’entend.
Mais rien d’autre que des émotions. 

Vous en avez vu d’autres, et vous saurez les gérer.
Fort à parier, que cela passera par des pleurs, ou des boules dans la gorge…mais elles finiront par partir.
Vous aurez survécu à la tempête, et vous serez vous-même par-dessus le marché.

3- Enfin soyez consciente que vous anticipez une réaction qui n’arrivera peut-être pas.
Et si votre mamounette était fière d’avoir une fille qui assume d’être une adulte ?  

La crainte du changement

Vous n’aimez pas votre job d’ingénieur alors que c’est la seule chose que vous savez faire.
Oser vous l’avouer signifie changer de vie, reprendre une formation, sortir de votre train-train quotidien. 

L’inconnue fait souvent peur.
Mais le meilleur est au-delà de cette inquiétude.

Comment faire ?

Faites le point sur les 5 émotions que vous ressentez le plus souvent dans votre vie actuelle. 
Ça ressemble à quoi : joie / enthousiasme / satisfaction ou frustration / ennuie / déception ?

Comparez ensuite à ce que ressentiriez si vous osiez changer de job.
Une fois, la période inconfortable passée, à quoi ressembleraient vos émotions de vos journées ? 

Réussir à être soi

Inquiétude liée au changement, épisodes douloureux du passé, gestions des émotions, manque de confiance, ou méconnaissance de soi : aucune de ces situations n’est figée.
Toutes peuvent être apprivoisées et dépassées.

Besoin faire le point sur vos envies, pour construire une existence qui correspond à votre personnalité ?
Téléchargez dès à présent l’ebook gratuit pour reprendre votre vie en main. 

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *