les articles par catégories

Prendre soin de soi : pour quoi faire et comment s’y prendre

“ Y a pas de mal à se faire du bien” disait ma grand-mère ! Un peu provoc’ mamie, mais tellement dans le vrai. 

Prendre soin de soi est loin d’être une démarche égoïste : c’est même tout l’inverse.

Vous me voyez venir : prendre soin de soi est absolument indispensable à votre bien-être…et à celui des autres. 

Ceci dit, se passer du lait sur le corps pour avoir la peau douce, laisser poser un masque capillaire : tout ça n’est pas suffisant pour affirmer qu’on s’occupe de soi. 

Découvrez pourquoi et comment vous y prendre.
D’ailleurs, c’est aussi grâce à sa mamie rock’n roll qu’Emma a entamé cette démarche.

Prendre soin de soi : ça veut dire quoi ? 

Prendre soin de soi

“Prends soin de toi, je t’aime.”

Au dos de la carte d’anniversaire d’Emma, sa grand-mère n’avait écrit que cette unique phrase. 
La carte est partie d’Afrique du Sud il y a 3 semaines : Maggy la mamie la plus fun du monde, avait décidé d’y faire un road trip. 

Emma a eu les larmes aux yeux en trouvant ce courrier le Jour J de ses 30 ans. 
Parce que même au bout du monde, sa grand-mère avait fait en sorte de ne pas rater la date précise. 
Et ce n’était pas en un hasard. Elle n’oubliait personne. 

La jeune femme est passée des larmes aux rires en découvrant le message manuscrit. 
Elle s’attendait à lire “Joyeux anniversaire” mais non : elle avait reçu un conseil.
– « Sacrée Mamie, pouffa la trentenaire, elle arrive toujours à nous surprendre » 

• Prendre soin de soi et des autres : situation concrète

Néanmoins, elle savait que cette suggestion n’était pas anodine. 

À 75 ans, Maggy donne l’impression d’avoir vécu 100 vies. 
Elle ne tient pas en place, et marche toujours d’un pas vif, à faire pâlir les trentenaires. 
D’ailleurs, elle ne se lève pas de sa chaise, elle bondit. 
Cette femme, qui a eu 5 métiers différents, veux désormais assouvir sa curiosité de découvrir le reste du monde. 
Son bonheur à elle : c’est de voyager. Et rien ne pouvait la dissuader. 

Et qui aurait cherché à le faire,à vrai dire ?  Elle était si radieuse.

• Personne ne vous en voudra d’être heureuse ! (si c’est le cas, demandez-vous quelles sont les intentions de ces personnes).
Elle a les yeux qui pétillent d’impatience chaque fois qu’elle prépare sa valise. 
Au retour, son large sourire ne quitte pas son visage tant elle rayonne de bonheur.

Auriez-vous le coeur à priver un enfant de son cadeau de Noël ? Non !
Alors ne vous privez pas de bienveillance envers vous.

Même loin : il n’existe pas de personne plus altruiste et bienveillante que Mamie Maggy. 

Une parole réconfortante, un geste affectueux, des mots tendres….une carte qui arrive le Jour J. 
La vieille femme trouve toujours un moyen de montrer son soutien et son amour. 
En définitive, elle est toujours présente à 1000% pour sa famille et ses amis. 

Penser à soi sans oublier les autres

• Bien plus qu’une action isolée : c’est une démarche complète

Emma savait que le message de sa grand-mère ne sous-entendait pas seulement “de mettre une écharpe cet hiver”. 
En réalité, mamie : était bien plus spirituelle que ça. 

Elle parlait de prendre soin de son corps,
mais aussi de veiller à combler ses désirs,
et assouvir tous ses rêves. 

Sur ce point, elle était la parfaite incarnation que de penser à soi, signifiait être plus disponible pour les autres. 
Emma ne pouvait qu’être inspirée par cette super-woman au grand cœur

• Prendre soin de soi, c’est tout sauf de l’égoïsme

Prendre soin de soi ne signifie pas, prendre soin « uniquement” de soi. 
Vous ne reniez pas les envies des autres en mettant vos envies aux premiers plans. 


Chacun assume ses besoins. 
Vous n’êtes pas là pour combler les besoins et les envies des autres… et réciproquement. 

En d’autres termes, vous êtes vous-même responsables de la satisfaction de vos propres souhaits.
S’occuper de soi, c’est décider de favoriser ce qui nous épanouit (et donc décider de ne pas accepter ce qui nous dessert).

Vous ne pouvez pas attendre que vos amis proches soient plus ceci ou plus cela, pour vous rendre votre vie plus fun . 

Attendre que votre entourage change pour vous satisfaire : ne serait-ce pas ça être égoïste? 

• Ce qu’on évite en s’occupant de soi 

Le contraire de la satisfaction ? L’amertume, l’aigreur.

Maggy est si heureuse de transmettre à ses petites filles les coutumes, les cultures de chaque pays. 
Emma et ses sœurs piaffaient toujours d’impatience d’entendre les récits de voyage de leur grand-mère. 

On ne sait pas qui étaient le plus comblé d’ailleurs. 
L’adulte qui revivait sa passion en la racontant, ou les gamines qui retenaient mieux les anecdotes que celles de leurs livres d’histoire ?
Cette transmission a ainsi créé, un lien puissant entre ces deux générations. 

Croyez-vous que cet héritage culturel aurait été aussi fort, et ancré si Mamie n’avait pas assouvi son désir? 
Probablement pas ! 

Pas du genre à tricoter au coin de la cheminée Mémé, de toute façon

Elle aurait renoncé à une partie d’elle-même, et de ce fait :
aurait laissé s’éteindre la flamme de la curiosité, et du partage.

Il y a bien les livres et les magazines de voyage…mais Maggy n’aurait pas vibré aussi intensément. 
Elle aurait évoqué les destinations exotiques comme des songes impossibles à vivre. 

Triste, résignée : elle n’aurait pas donc autant inspiré sa descendance. 

Or, Emma avait l’image d’une femme autonome dans l’accomplissement de ses besoins, heureuse de vivre. 

Tout en vivant ses rêves à fond, elle faisait toujours la surprise d’envoyer une carte ou un colis pour les occasions spéciales…même à l’autre bout du monde. 
En bref, la jeune femme se savait toujours aimée de sa grand-mère, quelle que soit la distance qui les séparées. 

# Le bonheur a le pouvoir d’illuminer et d’inspirer. 
Telle une lumière, votre joie réchauffe et éclaire ceux qui vous croisent.
Sur le même canapé ou as des milliers de kilomètres, en définitive ! 

# La frustration et le mécontentement favorisent le repli sur soi, et l’ingratitude. 
Les critiques et les jugements négatifs portés sur les autres, ne sont que le miroir de nos pensées à propos de nous. 

Prendre soin de soi: s'aimer soi même

Prendre soin de soi : c’est s’aimer soi-même 

Vous l’aurez compris : se chouchouter permet de se sentir bien. 

C’est s’autoriser à se dire ‘je mérite de me sentir bien dans ma peau, bien dans mes baskets….et bien dans ma tête”. 
Détendue, ayant comblé vos besoins, vous êtes plus disposée à vous ouvrir aux autres qu’à vous renfermer.

Nos relations sont le reflet de notre dialogue intérieur,
de nos pensées à propos de nous.

Si vous n’aimez pas l’image que vous avez de vous-même, de la vie que vous construisez : alors comment aimer les autres ? et par conséquence: comment les autres pourraient vous aimer ? 

Vous choyer, c’est choisir en conscience que vous êtes le personnage principal de votre vie ! 
Élémentaire, n’est ce pas ? Alors n’y renoncez pas !

En vous occupant de vous, vous assurez votre sécurité affective et matérielle. 
Vous êtes déjà complète, seule, et par vos propres moyens. 


2 conséquences positives à cela :

  • vous comprenez que vous savez subvenir à vos besoins, et donc que vous pouvez vous faire confiance. Confiance en soi : reboostée. Démarche façon Beyoncé en prépa.
  • en faisant ce qui vous épanouit, vous vous montrez de l’amour. 


Bonus : L’amour de soi, entretient la confiance en soi : c’est un cercle vertueux. 
Elle est pas belle la vie ? 

Résultat : vos relations sont celles que vous voulez et que vous décidez d’avoir. 
Votre critère : avant tout celles qui vous épanouissent, non pas celles qui comblent un vide. 

Vous choisissez la cerise sur le gâteau,
car vous avez déjà cuisiné le gâteau.

Nous sommes capables, (voire même très douée) pour remarquer ce qui cloche chez nous . 
Il est temps de mettre le doigt sur ce que vous aimez, et de le développer. 

Avouez que le programme est plutôt sympa, non ?

Guide pour bien s'occuper de soi

Prendre soin de soi : on fait quoi ?

Concrètement, cela concerne 2 aspects, mais qui se rejoignent, vous allez voir. 

Les maux du corps sont les mots de l’âme. 
Ainsi: on ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l’âme »
Platon


Nos besoins ne se résument pas à manger et dormir. 
Prendre soin de vos pensées, de votre bien-être intérieur est tout aussi primordial.
Apaiser votre anxiété, dépasser vos peurs sont aussi utiles que soigner un rhume, ou vernir vos ongles.

Bienveillance physique, paix intérieure : 
voilà comment vous pourriez résumer cette démarche. 


Soigner votre discours interne, avancer dans votre développement personnel et cultiver un état d’esprit positif vous encourageront forcément à prendre a cœur votre hygiène de vie.

Pour prendre soin de soi : écouter.

Écouter votre corps qui traduit des émotions
Le faites-vous suffisamment ? 

N’oubliez pas, nos émotions résultent de nos pensées. 
Une boule dans le ventre ? Demandez-vous ce qui vous angoisse par exemple.

Petit point de grammaire ! 
On parle bien ici “d’écouter” ! Et ne pas se contenter ‘d’entendre”. 

Vous connaissez la nuance ?
Ado, vous entendiez votre mère vous ordonnant de mettre la table. 
L’écoutiez-vous ? (promis, la réponse reste entre nous.) 

Votre corps montre des signes de fatigue intense, et vous continuez à négliger vos heures de sommeil ? Vous faites fausse route très chère. 

En portant attention aux alertes de votre corps, vous vous envoyez le message suivant
“je m’aime suffisamment pour prendre en compte ce que je perçois de positif ou de négatif en moi.”
Aimer son corps, est indissociable de l’amour de soi.

• Accordez de l’attention, et même la priorité, à vos ressentis

Ainsi, vous prenez non seulement soin de vos besoins, mais en plus, vous vous donnez de l’amour. 
Le cercle vertueux est enclenché.

Au contraire, si vous choisissez de ne pas accorder d’importance aux signaux de mal-être et de bonheur: votre discours interne est plutôt du genre “Cause toujours, tu m’intéresses”. 

Dans le domaine de l’amour de soi : on a connu plus efficace.

• Mettez de l’intention

En vous comportant ainsi (observation et écoute de soi), vous êtes intentionnelle. 
Vous agissez en cohérence avec la direction que vous voulez donner à votre vie.

Si vous n’avez aucune idée de ce que vous aimez ou pas, prenez le temps de vous poser des questions pour mieux vous connaître, et étudier vos réactions (physiques et émotionnelles) 

« Qu’est-ce qui vous apaise ? »
« Qu’est-ce qui vous angoisse ? »
« Quelle pensée, ou croyance, vous empêche d’être épanouie ou de passer à l’action ? »
« Qu’aimeriez-vous faire si vous étiez sûr de réussir ? »…la liste est très longue.

Pour aller plus loin, dans la connaissance de vous: choisissez cet article.

Prendre soin de soi : comprendre

Comprendre ce qui est bon pour vous

Être attentive à vos pensées révèlera votre état d’esprit, et l’énergie dans laquelle vous passez à l’action. 
Acceptez-vous de sortir entre filles parce que vous adoooooorez les soirées girly, ou par peur d’être seul ? 
L’intention est-elle l’épanouissement ou la peur ? 

• Osez vous affirmer

Dire oui quand on a envie de dire oui, et non quand on ne veut pas : c’est aussi prendre soin de soi. Ce n’est rien d’autre que du respect de vous-même.
Si vous ne respectez pas vos désirs, vos opinions : alors qui le fera ?

• Se détacher du regard des autres

Vous savez ce qui est bon et juste pour vous. 
Je vous le disais précédemment : les critiques portées sur une tierce personne n’est qu’un miroir de nos croyances. 

On vous critique ? Bravo, vous montrez aux autres leurs propres limites. 

Et ce n’est pas à vous de les convaincre qu’ils sont dans leurs limites. 
C’est à eux de se poser des questions. 


Si vous vous censurez par peur d’être désapprouvée, non seulement vous ne prenez pas soin de vos besoins, mais en plus, vous ne rendez pas service à vos détracteurs.

Vous les confortez dans leur propre zone de confort. 

• Soyez sélectif

Tout ce qui entre dans votre tête, sera interprété. 
Vous y mettrez votre petite touche perso. Le positif comme le négatif : tout risque d’être exacerbé

Il vous appartient donc de trier vos sources de réflexion. 

Adoptez des lectures optimistes et inspirantes qui vous poussent à mieux vous connaître. 
La méditation, et le journaling peuvent également être des outils puissants pour vous libérer des pensées trop pesantes.
Ecouter un podcast, lire un blog, dresser une liste de gratitude vous aideront à vibrer plus positivement.

Tel le videur d’une boite de nuit : ne laissez pas entrer n’importe quoi. 


Boycotter le journal télévisé qui est une course au buzz, faire une détox digitale par exemple peuvent aussi faire partie de votre démarche.

• D’autres pistes pour prendre soin de soi

Célébrer chacune de vos victoires, vous accorder du temps pour faire le point, ou encore apprendre à aimer votre propre compagnie.
Quoi qu’il en soit : expérimentez, et choisissez ce qui vous fait avancer.

 

Prendre soin de son corps

Prendre soin de soi et de son corps

Naturellement, lorsqu’on parle d’amour de soi, la question de prendre soin de son corps se pose tôt ou tard.

Là encore, écoutez le. 
Votre corps est capable de ressentir la satiété. 

Décidez de manger lorsque vous avez faim et non pas lorsque vous avez envie de manger, est une forme de respect. 

Oui, il y a la gourmandise, le repas plaisir en famille ou entre amis : et la vie serait bien triste sans raclette ni crêpes au chocolat. 
Mais au quotidien, valoriser votre corps et votre santé.

Donnez-lui l’énergie nécessaire, et le carburant de bonne qualité . 


Toutefois, les frites mayo ne sont pas des carburants efficaces ^^(j’ai essayé avec le chocolat : ça marche pas non plus.)

• Honorez votre corps !

Vos pieds vous portent, votre cœur vous maintient en vie, vos yeux vous permettent de contempler le monde (ainsi que le mec de la compta^^ ). 

Rendez hommage à votre organisme qui vous soutient. 

Facilitez-lui la tâche. 
Chaussures confortables, repos ou détente selon vos besoins physiologiques. Consultations et suivis médicaux à jour: cela va de soi.

Une fois de plus, vous enverrez un message d’amour à votre âme.

• L’alimentation bienveillante

C’est une alimentation consciente. 
Se nourrir est une démarche bien-être avant tout, les bienfaits d’une alimentation équilibrée, ne sont plus à démontrer.
“Nous sommes ce que nous mangeons” disait Hippocrate (…et il était médecin le mec !) 

• Dormez suffisamment

Non seulement vos batteries ont besoin d’être rechargées, mais en plus: vous serez plus en forme et clairvoyante le lendemain.

Demandez à toutes les mères dont les bébés ne font pas les nuits, si elles sont toujours aussi détendues et calme qu’après une grasse mat’ ? 

• Bougez

L’activité physique est un super outil pour prendre soin de soi. 

Votre corps est vivant ! 

Faites en sorte que cette merveilleuse machine continue à bien fonctionner. 
Si vous la mettez à l’arrêt, à l’inverse: elle va rouiller. 

Marche rapide, natation ou plutôt course à pied et danse : trouvez l’activité qui vous procure du plaisir. 

Le but n’est pas uniquement de faire du cardio. Non non !
Au contraire: l’objectif c’est la joie et le fun. 

Et soyez certaines que les endorphines libérées vous apaiseront bien davantage qu’à lézarder 3 h devant un écran. 

• Faites-vous belle

Cela va de soi, prendre de son apparence extérieure est également un outil précieux de confiance et d’estime de soi
Votre peau tiraille ? Offrez-vous une crème nourrissante, par exemple. Vous le valez largement. 

Les 3 minutes d’application et d’auto-massage feront évaporer toutes les tensions de la journée. 
La soirée s’annonce so zen.

Une jolie lingerie, des vêtements qui soulignent vos jolies courbes : en un mot « sublimez vous » 

Si vous n’avez pas pris le temps de célébrer tout ça : il est temps de s’y mettre.

• Faites-vous du bien

En matière de sexualité aussi, combler vos besoins vous appartient. 

Bien sûr, le plaisir sexuel est délicieux quand il est partagé. 
Néanmoins, attendre d’être en couple pour avoir un orgasme : n’est-ce pas un peu restrictif ?

Sans compter que vous allez découvrir ce qui vous plaît vraiment dans ce domaine.
Grâce à cela, votre prochain partenaire aura déjà le mode d’emploi : vous serez 2 à être contents.

D’autres articles qui peuvent vous intéresser:
Comment être heureux: les 10 leviers les plus puissants

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.