les articles par catégories

7 conseils pour se recentrer sur soi, sans se couper du monde

À moins de vivre dans une grotte, interagir avec les personnes qui nous entourent est inévitable.

Votre famille, vos amis comptent beaucoup pour vous.
Pour autant, sans les blesser : vous aimeriez réussir à mettre plus de limites. 

Se recentrer sur soi est vital pour notre bonheur.

Comment trouver l’équilibre entre votre désir de penser à vous, et celui de partager des moments avec eux ?

Votre temps est aussi limité que précieux.
Mais vous le savez : cette harmonie est la clé de votre épanouissement.

Vous consacrez du temps vous apaise, et vous rend encore plus enthousiaste de les retrouver.

Proche de l’épuisement, Emma a trouvé le guide parfait pour tout concilier.
Elle nous livre tout. 

Se recentrer sur soi sans être égoïste

Se recentrer sur soi, sans être égoïste. 

Se recentrer sur soi, ne signifie pas penser uniquement à soi. 
Être attentive aux besoins de votre entourage, n’est pas synonyme de renier vos besoins.

Tout est question d’équilibre.
Le bon rythme. Du temps pour chacun, y compris pour vous.

Si la frustration et la fatigue vous gagnent, prenez le temps de faire le point.

Vous recentrer sur vous, suggère que vous souhaitez répondre à vos besoins et vos envies. 
Or, vous êtes l’unique personne à connaître ses critères d’une vie réussie et sans pression.

Personne n’est en mesure de juger ces paramètres. 

Vous êtes aussi la seule à pouvoir les combler.

“Oui, mais je n’ai pas le temps”. 

Les journées durent 24 h, et personne ne fait exception.
Il n’est donc pas question d’avoir du temps, mais de prendre le temps. 

Si votre vie en dépendait, le feriez-vous ? Oui, sans aucun doute !

Et bien, c’est le cas.
La qualité de votre vie dépend de vos choix. 

Vous accorder 10-15 min de détente rien qu’à vous, rechargeront vos batteries. 

Ce bien-être est le carburant qui vous permettra de continuer à avancer.

L’énergie : n’est-ce pas ce qui vous fait cruellement défaut ?
C’est pourquoi, il est primordial d’éviter la panne sèche

Se recentrer sur soi : l’expérience d’Emma.

Vendredi, 19 h 30, Emma éteint enfin l’écran de son ordinateur.
Elle s’enfonce soulagée dans la chaise de son bureau.

La pression du résultat sur les épaules, un emploi du temps de plus en plus tendu.
Elle est épuisée.

Son téléphone portable sonne.
Nouveau message. Elle s’en moque.
Elle n’a d’énergie pour personne, à peine assez pour elle. 

En voyant le nom de l’expéditeur : « maman », elle se résigne pourtant à le lire.

« Coucou, ma chérie.
Peux-tu passer acheter du pain pour ce soir, s’il te plaît ?
J’ai oublié, et je finis les préparatifs.
Bisous”

Emma pose son regard sur le calendrier, on est le 22 ! 

Elle se rappelle soudain le dîner prévu chez ses parents.
Sa cousine est de passage dans la région, il y aura tout le monde.
Beaucoup de monde ! 

“Oui, bien sûr, je m’en occupe” répond-elle fataliste. 

Impossible de se défiler.
Le bain moussant attendra.

Dans les transports en commun qui la conduisent chez ses parents, Emma scrolle sur les réseaux sociaux.
Elle tombe sur une publication proposant une retraite.

Coupée du monde, pendant une semaine. Elle en rêve.
7 jours aux abonnées absents, rien que pour elle, sans aucune sollicitation extérieure.

“Oublie ça ! pense-t-elle” Déserter pour un dîner de famille : c’est compliqué. Alors 7 jours ! 

Plus réaliste, elle télécharge un guide “7 façons d’éviter l’épuisement en se recentrant sur soi.”

épuisement-besoin de se recentrer

Comment faire concrètement

Il n’est pas nécessaire de chambouler la totalité de votre organisation.
Ni de changer de vie d’ailleurs pour réussir à vous recentrer.

Quelques minutes bien placées dans votre emploi du temps.
Des activités bien choisies.
Il n’en faut pas davantage pour réussir à se recentrer sur soi.

• Prendre confiance en soi 

Attendre d’en avoir marre de tout, avant de poser vos limites est une mauvaise idée.

Pour vous tout d’abord.
Vous accumulerez, fatigue et rancœur liées à toutes les concessions que vous faites. 

Oser dire non, ou ‘un autre jour” ne changera pas qui vous êtes. 

Vous êtes juste en train de vous respecter.
Et c’est la plus belle chose que vous puissiez faire. 

Continuer à vous faire passer au second plan, ne fera que vous rendre aigrie ou malheureuse.

Votre entourage vous réclame, et vous avez très envie de céder.

Halte-là.
Avant de dire oui à tout, demandez-vous dans quel état d’esprit votre entourage aime vous voir.

Pétillante ou complétement éteinte ? Disponible ou la tête ailleurs ? 

Tout le monde est gagnant.

La peur du regard des autres, ne pas s’affirmer, ne pas oser être soi, peuvent être les signes d’un manque de confiance en soi. 

Courant mais pas irréversible, vous êtes en mesure de changer cela. 

Pour vous y aider, vous trouverez des exercices
redoutablement efficaces dans l’ebook:

“oser être soi”

• S’organiser 

C’est vital, vous avez besoin de respirer.
Une petite fenêtre quotidienne à vous consacrer…mais vous avez toujours plus urgent à gérer. 

Mon meilleur conseil : planifiez ! 

Si vous êtes très occupée, plusieurs possibilités.

  • Votre vie professionnelle est ultra chargée,
  • vous avez une vie familiale très prenante,
  • votre vie sociale est riche
  • …ou tout ça à la fois.

Et vous voulez me faire croire que vous ne savez pas vous organiser ? 

Une business-woman performante, ou une mère de famille bienveillante sont les reines de l’emploi du temps. 

Réunion cadrée et préparée. 
Aller-retour aux activités sportives de chacun : assurés.

Vous gérez votre planning et celui de la famille d’une main de maître.
Bree van de kamp et Monica Geller ne sont que des débutantes à côté de vous. 

Le seul blocage possible, est de ne pas vous autoriser à le faire.


Mais nous l’avons vu plus haut, tout le monde y trouvera son compte. 
Accordez-vous le droit de vous sentir bien.
Oust, les prétextes incohérents ! Place à l’amour de soi. 

Prenez votre plus beau stylo, et notez dans votre agenda, les plages horaires dédiées à votre bien-être. 

Plus d’excuse pour vous défiler.

Votre travail sera fait.
Aucun enfant n’attendra sur le trottoir.
Et vos batteries seront rechargées.

• Se plonger dans un bon livre

La légèreté d’un roman, le suspense d’un polar…votre esprit s’échappe et ça vous fait du bien.

Vous lâchez prise, vous vous laissez guider par l’auteur.
Pour une fois, ce n’est pas vous qui avez le contrôle : et ça vous amuse.

La lecture étant, le plus souvent, une activité individuelle : c’est le moyen idéal de se recentrer sur soi. Vous n’aurez pas besoin de faire de compromis sur le choix du genre, ni de promettre de rendre la pareille.

À vous la collection complète de cette auteure fantastique….même si chéri préfère les romans historiques.

Vos besoins sont comblés. Personne n’est lésé.

se recentrer sur soi en 10 min

• Tenir un journal

Un confident à qui tout raconter. Zéro jugement. Zéro colère. 

Les états d’âmes, les avis, les changements d’opinion : un journal accepte tout et ne dit rien.

C’est également un puissant outil de connaissance de soi.
Une frustration ou une colère dont vous ne comprenez pas la cause.
Une boule au ventre que vous souhaitez analyser.

Écrire est un moyen efficace de se recentrer sur vos émotions,
et de les dépasser si nécessaire.

Une fois encore vous prenez soin de vous, sans rien enlever à personne. 

• Méditer

Ne penser à rien, est la seule chose à laquelle vous aspirer ?
La méditation est faite pour vous !

Faire le vide et laisser votre intuition vous soufflez la suite…ou pas.

Une séance de méditation est une méthode merveilleuse pour prendre conscience de votre état corporel et mental, du moment.

Vous écouter est une activité idéale pour mieux vous réaligner sur vous-même.

En plus de vous faire du bien, votre séance silencieuse ne devrait déranger personne

Nombreuses séances de méditations ne durent que 10-15 min.
Le format parfait pour votre emploi du temps surbooké

• Renouer avec le plaisir

Vous n’avez pas le choix de faire certaines tâches : on est d’accord.
Mais vous avez les moyens de les accomplir à votre façon. 

D’apporter votre petite touche de créativité à ce moment.

Envie d’écouter la musique, mais obligation de faire le ménage : conjuguez les 2.

Un dossier urgent à clôturer ?
Ok, vous assumez.
En revanche, vous pouvez créer un contexte favorable.
Une boisson chaude, votre tenue préférée. 

Il existe une multitude de façons de faire correspondre ce moment avec qui vous êtes.

Vous n’aimez pas travailler dans l’empressement, mais le rush de fin de mois vous l’impose. 
Et si la vision d’un bon bain relaxant, ou d’une sortie entre copines était votre objectif ?
Reconnaissez que ce défi professionnel serait bien plus fun ?

Quelle émotion désirez-vous ressentir en effectuant cette activité ?
Subir, ou la rendre plus attractive.
La tristesse ou le confort. 

Dans la mesure, où vous ne pouvez vous pas vous défiler : autant que ce soit plaisant.
Vous ne trouvez pas ?

La vie n’est pas faite pour être douloureuse. Construisez-la vôtre.
Expérimentez, mais ne souffrez pas .

• Se recentrer sur son corps

La nécessité de vous recentrer passe par vos besoins psychiques, mais aussi sur ceux de votre corps.

Vos jambes saturent de la position assise et ne demandent qu’à courir ? Chaussez vos baskets.
Si danser sans complexe dans votre salon vous redonne la pêche : lâchez-vous.

L’activité physique est source de bien-être et de bonheur autant que les moments spirituels.
Faites-vous plaisir !

L’alimentation équilibrée est aussi une excellente façon de se recentrer sur soi.
Manger par faim, et non par envie, ou sous le coup d’une émotion.

Moins manger parfois.
Ne pas répondre à toutes les injonctions publicitaires (5 fruits et légumes par jour, etc…). 

Votre organisme sait ce qui est bon pour lui. Écoutez-le pleinement.

Emma était tellement absorbée par la lecture ce guide inspirant, qu’elle faillit louper son arrêt. 

Depuis, ces bonnes habitudes font partie de son quotidien.
Elle adapte le temps et la durée selon son emploi du temps, mais n’y déroge jamais.

Résultat : son entourage lui demande comment elle fait pour avoir toujours le moral.
Inspirant non ?

se recentrer sur soi sans se couper des autres

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.